Autour du monde avec le diabète

Par  |  1 Commentaire

Florian, diabétique de type 1 est parti pour un tour du monde de 1 an en Juillet 2014.
On a pu le suivre toute l’année… Au Pérou, à Katmandou, à Tokyo, au Mexique, au canada… et j’en passe !
Au départ de Vannes, son « Tro ar Bed » (tour du monde en Breton) a été une véritable aventure et un exemple pour tous les diabétiques.
Preuve que l’on peut avoir un diabète et se dépasser !
autour-du-monde-diabete
Florian nous a partagé quelques photos magnifiques de son périple, un témoignage et surtout un vidéo qui nous fait rêver !


louanneLou Anne 11 ans, elle aussi diabétique de type 1 a souhaité interviewer Florian :

Quand as-tu-connu ton diabète ?

J’avais 13 ans quand je suis devenu diabétique. Cela faisait dix ans que ma sœur était diabétique. Je connaissais donc la maladie. C’est moi-même qui ai remarqué les symptômes et en ai parlé à ma famille.

Est-ce-que tu avais assez de réserve d’insuline sur toi ou en as tu acheté dans les pays que tu visitais ?

Je ne pouvais pas conserver mes réserves d’insulines au frais. Je devais donc acheter de l’insuline dans les pharmacies où je me trouvais. Aussi, des amis m’en ont apporté (que j’avais laissés en France) quand ils me rejoignaient pour voyager un peu avec moi.
Enfin, une diabétique qui a lu mon blog, m’a également proposé de me laisser de l’insuline dans une pharmacie en Thaïlande alors qu’elle s’y rendait quelques semaines avant moi.

Pourquoi tu n’es pas passé à la pompe ?

Je vis au bord de l’eau en Bretagne. J’aime surfer, aller dans l’eau. C’est donc plus pratique d’avoir seulement des stylos d’insuline. Mais plus le temps passe, et plus je pense à peut-être un jour passer à la pompe.

Est-ce-que c’était compliqué de trouver à manger où tu te trouvais ?

Non, Il y avait à manger partout.
Aussi, dans tous les pays traversés, il y avait une base de féculents dans l’alimentation (pain, pâtes, riz, galettes de mais, …), des fruits. Je n’ai jamais eu de soucis quant à l’apport de glucides dans mes repas.

autour-du-monde-diabete3

As tu 1 ou 2 anecdotes sur des situations où les gens ne comprenaient pas le diabète ?

Durant mon voyage, non. J’ai croisé des gens qui ne connaissaient pas la maladie. Ou alors, certains en avaient entendu parler, mais de loin, et faisaient plein de confusions, comme « Mais, comment peut-on être jeune et diabétique ? » ou « Donc, tu mangeais mal pour avoir eu le diabète ! »(Pour info, depuis mes 3ans, ma sœur est diabétique et on ne mangeait pas de choses sucrées à la maison, on s’adaptait le plus possible au régime de ma sœur, et à 13 ans, j’ai été diagnostiqué diabétique.)

Par contre, avant mon voyage, quand je voulais passer mon permis de conduire, j’ai du passer devant la commission médicale du permis de conduire et on m’a interdit de permis de conduire pendant un an alors que je n’avais pas pris un cours encore. Le médecin m’expliquant que tant qu il y aurait une hyper ou une hypo dans mon carnet je ne pourrai pas conduire. J’ai donc montré un faux carnet un an après, le carnet qu’aurait montré une personne saine, et j’ai eu le droit d’apprendre à conduire. Cet homme était médecin et ne comprenait pourtant pas le diabète.
J’ai mon permis depuis 10 ans, je conduis tous les jours et je n’ai jamais un seul souci.

Que conseilles tu à un jeune qui souhaite faire la même chose que toi?

Je lui conseillerais de croire en ses capacités de réaliser les projets qui lui tiennent à cœur. C’est le diabète qui doit s’adapter à notre vie, pas le contraire (Dans la limite du raisonnable bien sûr).
Dans mon cas, il faut un peu de préparation et d’anticipation (pour se procurer de l’insuline notamment), mais un tel voyage requiert de la préparation (diabétique ou non!).
Je ne me suis jamais senti différent d’une personne saine durant ce voyage (comme durant ma vie quotidienne hors voyage). Je vis exactement comme tout le monde, les piqûres d’insuline en plus, mais après 15 ans de vie avec le diabète, ce n’est plus qu’un réflexe quotidien.

Connais-tu les camps pour jeunes diabétiques en France?  Qu’en penses tu?

Oui. Par contre je n’y ai jamais participé.
Il y a quelques années, j’étais animateur pour des centres de loisirs. J’ai eu des enfants diabétiques. Les animateurs n’étaient pas rassurés à l’idée qu’un enfant diabétique fasse un malaise et les parents non plus.
Je pense que ces séjours pour diabétiques sont rassurants pour les parents de savoir leurs enfants bien encadrés. Aussi, cela permet aux jeunes diabétiques de vivre et gérer leur diabète en dehors du cadre dans lequel ils ont l’habitude de le faire. Cela leur permet donc, tout en prenant du bon temps, d’apprendre à s’adapter à un nouvel environnement et donc de mieux se connaître.
Enfin, cela leur permet de réaliser que rien ne leur est impossible ! Ils peuvent vivre comme tout le monde.
C’est donc une très bonne chose.

autour-du-monde-diabete2

Comptes-tu refaire un tour du monde ?

J’aimerais !
Dans l’immédiat, je vais devoir remplir à nouveau mon compte en banque…
Mais, quand on commence à voyager, on y prend goût et il est difficile de s’arrêter. En voyageant autour du monde, j’ai croisé d’autres voyageurs qui me racontaient comment étaient d’autres pays que je n’avais pas fait. J’ai donc, dans ma tête, une nouvelle liste de lieux que j’aimerais visiter, pour une prochain tour du monde, pourquoi pas !

La Vidéo du voyages autour du Monde de Laurent:

Si vous voulez en savoir plus sur Florian et peut être le soutenir , rendez-vous sur Internet:
www.troarbed.net
www.facebook.com/troarbed

1 Commentaire

  1. bitine

    7 juillet 2015 at 22 h 32 min

    bravo !! moi aussi je suis diabétique mais plus agée 63 ans ,quel beau voyage tu fais c’est formidable profite bien tu as raison voyage voyage moi aussi quelques voyages la thailande et le mexique sous piqures d’insuline et puis le vietnam sous pompe a insuline quel confort pour rien au monde je ne changerais ,j’ai beaucoup aimé l’anecdote concernant ton permis bravo tu les a bien eu , on est pas pire que certains qui boivent ou sont sous l’emprise des drogues mais nous on se soigne je te félicite pour ton courage et je te dis continue les voyages permettent d’oublier cette saleté de maladie bravo à toi continue comme ça je t’embrasse

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RECETTES DIABÈTE ET BIEN ÊTRE
Abonnement Gratuit
Des Recettes pour manger équilibré
et des actualités  pour Diabétiques

Entrez votre Email:

Essayez, vous pourrez vous désinscrire à tout moment
close-link

Vous aimez ?

Partagez avec vos amis !

Nouveau: L'assiette anti-diabète
Des conseils et des idées pour retrouver le plaisir de manger sans frustration.

assiette-anti-diabeteAcheter en ligne: 19€95

close-link