Diabète et Voyages

0 Commentaires

Ce n’est pas au dernier moment qu’il faut se préoccuper des conditions de son voyage (si l’on part en vacances).
En fonction du type de diabète (type 1, type 2, gestationnel…) certaines précautions sont à prendre pour que son séjour réussi.

airport

Avant d’embarquer, le diabétique doit se préparer et en priorité , si il ne l’a pas déjà fait, s’informer auprès de son médecin.

Le diabétologue, le médecin référant, le diététicien… sont là pour vous guider en fonction de votre destination.
Bien entendu, il ne feront pas agence de voyage mais vous informeront sur les précautions à prendre.

Qu’est ce qu’on emporte dans sa valise ?
Pensez d’abord au fait que si vous laissez votre valise en soute ou dans un endroit auquel vous ne pouvez pas accéder rapidement … tout ce que vous aurez mis dedans ne sera donc pas disponible facilement (et risques de perte ou de vol).
Il est donc important de garder sur soi Ordonnance, Insulines, Glucagon …  et ne pas dans la valise que « les réserves ».
Pensez également, si vous voulez être sécurisés et si les pharmacies ne poussent pas comme des champignons là où vous vous trouverez à amener un 2ème lecteur de glycémie.
Si vous êtes sous pompe… une 2ème pompe peut s’avérer utile .. en tout cas pour ma fille DID j’en amène toujours une de plus et elle est gratuite.
Compléter bien sûr avec des stylos de secours…

Quelles formalités à l’aéroport , à l’embarquement, aux douanes… ?
Bien entendu les ordonnances et documents qui justifient que vous transportez votre traitement… et que vous êtes diabétique.
Sans cela, le douanier pourra faire du zèle voir vous interdire de Vol.
Si vous êtes porteur d’une pompe à Insuline, il faudra s’attendre à une fouille en règle si vous ne l’enlevez pas et dans certains cas vous pourrez être orientés vers un accès spécial ( celui prévu pour les passagers avec Pacemaker)… donc prenez un peu d’avance !

Ne pas oublier…
De quoi se resucrer  si on est traité à l’insuline, son petit livre des glucides ou son application mobile …

Quels précaution sur le lieu de vacances ?

plage

L’important est d’avoir une hygiène raisonnable et faire attention à tout ce qui peut favoriser des infections.
Les pieds étant une des zones les plus à risque pour le diabétique (je ne m’étendrais pas sur le sujet car les sites spécialisés l’expliqueront mieux), il est important de les maintenir protégés… la photo ci-dessus est donc une illustration de ce qu’il faut éviter !

Quels précautions au Restaurant

Dans certains pays, la nourriture peut engendrer des problèmes gastriques, allergies, … lié souvent à l’eau impropre à la consommation …
Il faut donc être vigilant à ce que l’on mange mais en plus bien reconnaitre les aliments.

restau

La langue peut être un obstacle lorsque l’on demande ce qu’il y a dans un plat… donc mangez ce que vous connaissez et faites attention aux buffets tentateurs…

Quel précautions en bivouac ou camping ?

camping
D’abord, pouvoir conserver insuline et glucagon « au frais »  et comme pour les transports, prévoir ce qu’il faut pour la durée du séjour et emporter les ordonnances.
Si c’est pour une courte durée, préparez vos plats à l’avance, cela fera moins de tracas pour calculer ses doses…
Si vous faites votre propre koh lanta et que vous êtes insulino-dépendant, il est impératif de toujours avoir sur soi de quoi se resucrer et les plus aventuriers pourront se renseigner avant de partir sur les glucides qu’ils pourront trouver et goûte aux travers des fruits et légumes sauvages ..

Bien entendu cet article ne suffit pas …  prenez de temps de consulter les sites spécialisés:

Nous vous conseillons cet article: www.afd.asso.fr/diabete-et/voyages

et pour les enfants , rendez-vous sur le site de l’AJD: www.ajd-diabete.fr/le-diabete/vivre-avec-le-diabete/les-voyages

et pour les aventuriers diabétiques de type 1, suivez Florian qui a embarqué pour un tour du monde et apporte de nombreux conseils: www.troarbed.net

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *