Google s’intéresse au diabète

1 Commentaire

Après l’annonce de son association avec l’entreprise Dextrom , spécialiste des Systèmes de Mesure Continue du Glucose, en parallèle à ses recherches sur les lentilles connectées également pour ses mesures, Google se rapproche de Sanofi.
google
C’est incontestable, la santé de demain sera connectée. Et là on ne parle pas de Wi-fi, d’Adsl ou d’internet.
On est plutôt sur un développement des objets connectés pour le suivi et le confort des patients.
Google est bien entendu reconnu comme le principal « moteur de recherche » sur internet… et dans cette qualification il y a « Recherche » qui est un secteur qui intéresse fortement la firme américaine et il y a « Moteur » qui veut dire aller de l’avant, entrainer les autres dans une dynamique positive….

Mais Google n’est pas seulement un outil pour rechercher des objets au meilleur prix sur Internet ou des informations.

Sous la nouvelle appellation de la Maison mère « Alphabet » et au travers de son entité spécialisée dans les sciences de la vie , Google noue de nombreux partenariats dans le domaine du diabète.
Rappelons que le diabète touche des centaines de millions de personnes dans le monde et que même si le gouvernement français ne considère pas que c’est une grande cause… Google, une entreprise privée, participe à la lutte contre le diabète.
(rappel:Manuel Valls  a préféré en 2015 comme grande cause nationale, le climat pour faire plaisir aux écologistes alors que le diabète était aussi en Lice – plus de 3,5 millions de diabétiques en France attendaient que leur maladie soient mise en avant en étant grande cause nationale)

Nous en parlions déjà fin 2013 avec ses recherches sur des lentilles de contact qui permettraient de suivre en continue sa glycémie.
Google s’intéresse désormais aux lecteurs reliés aux pompes à insuline et d’après nous à l’évolution des pancréas électroniques.
Sanofi, ( La lantus, c’est eux ) trouvera dans cette association une véritable source de données et une expertise technologique.
Google n’étant pas un labo pharmaceutique et Sanofi n’étant pas une Start Up de Geeks avant-gardistes, ce rapprochement ne peut être que bénéfique.

Selon la Fédération internationale du diabète, le nombre de personnes atteintes de cette maladie chronique devrait passer de 382 millions à 592 millions à l’horizon 2035.

Il est incontestable que la prévention contre le diabète doit être également une priorité mais pour ceux qui sont déjà diabétiques la priorité est:

– de les aider dans la gestion de leur maladie
– leur permettre de mieux suivre leur glycémie est d’adapter leur traitement ( insuline ou médicaments)
– les « connecter » pour mieux les suivre (médicalement) et surtout pour qu’ils se suivent eux-même.

Ces annonces sont largement diffusées ces derniers jours dans la presse et sur Internet… Mais une interrogation reste… : ces centaines de millions de diabétiques ne sont pas , pour la majorité ( les type 2) insulinodépendants … Sanofi étant un acteur majeur de la production d’insuline y trouvera-t-il son compte.

En tout cas, Papa d’une petite fille DID de 11 ans, je ne peux que me réjouir de ces démarches et j’espère que cela sensibilisera nos élus dans la prise en compte de cette maladie qui ne se soigne pas.

Et sur notre blog de cuisine recette-pour-diabetique.com … on participe à cette dynamique…
Des recettes pour mieux identifier les glucides, des outils pour calculer les glucides , son IMC , les informations nutritionnelles des principaux aliments ( sucre, gras, protéines…) et pour rester connecter on propose une application Iphone/ipad/android pour consulter les recettes et utiliser les outils où que l’on soit.

1 Commentaire

  1. DAURELLE

    5 septembre 2015 at 7 h 50 min

    rien a redire bravo et merçi

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *