Repas de Fêtes et Diabète

Par  |  0 Commentaires

La période des fêtes de fin d’année est une période durant laquelle les habitudes de vie sont différentes et la gestion du diabète aussi.
Il faut malgré tout garder en tête le schéma d’une alimentation équilibrée, avant, pendant et après…
repas-fete-diabete

Alexandra RETION, Diététicienne-Nutritionniste en Région Parisienne nous donne ses conseils pour profiter des repas de fin d’année:

La glycémie fluctue davantage, pourquoi ?
– nous mangeons de plus grandes portions d’aliments riches en gras et en sucre
– nous consommons plus d’alcool
– les horaires des repas et la fréquence varient beaucoup
– nous sommes moins actifs

Pour ces raisons, la glycémie peut être difficile à contrôler.
Mon conseil : mesurez plus souvent votre glycémie pour constater les variations et faire les ajustement nécessaires.

Comment composer son repas de fêtes ?

Apéritif :

verrine-tartare-thon

Verrines

– Evitez les cacahuètes, les chips et autres produits gras, préférez les produits maison.
– Modérez la consommation d’alcool
– Ne pas boire d’alcool à jeun

En pratique :
– faire un choix entre verre d’apéritif et verre de vin à table
– privilégiez le champagne, le vin rouge et le vin blanc qui sont les moins sucrés
– choisissez 2 à 3 amuse-gueules à base de pain et ensuite privilégiez les crudités
– idée amuse-gueules : chips de légumes maison, verrines, assortiments de crudités (concombre, tomates cerises, artichauts…) accompagnés d’une sauce fromage blanc aux herbes

Entrée :
– Evitez les feuilletés et autres beignets qui sont trop riches en lipides et en glucides
– Privilégiez les verrines, les salades de crudités, les fruits de mer, les crustacés en évitant la mayonnaise.

Plat + accompagnement :

supreme-pintade-morilles

Volailles

– Privilégiez les volailles
– Choisissez des modes de cuisson sans ajout de matière grasse : rôti, four, vapeur…
– Astuce : farcir une dinde avec un mélange de légumes pour attendrir la viande
– Revisitez des légumes d’antan comme la topinambour, le panais, les navets blancs ou jaunes…

 

Conseil : si le plat principal est très copieux, privilégiez un dessert léger avec des fruits sans crème et si le dessert est très copieux, privilégiez un plat principal léger.

Dessert :

buche-noel-sans-sucre

Bûches de Noël

Le dessert est souvent l’élément le plus riche et le plus sucré !
– Privilégiez les sorbets, les yaourts fouettés aux fruits, les mousses de fruits, les gâteaux légers type gâteau de yaourt accompagné d’un coulis de fruits rouges ou exotiques
– Faites une bûche de noël à base de mousse de fruits pour éviter la crème au beurre…

Quelques conseils généraux :
– Lorsque c’est possible, respectez le plus possible vos horaires de repas habituels
– Evitez de sauter des repas
– Gardez en tête votre schéma d’équilibre alimentaire
– Informez vous sur le menu qui sera servi pour adapter votre traitement
– Mangez lentement, écoutez vos sensations de faim et satiété
– N’oubliez pas de substituer les glucides de votre dessert de vos glucides du repas, donc privilégiez une petite part !

Exemple de menu :

menu

Entrée: Gaspacho Tomates et Concombres

Plat: Duo Saumon Saint-Jacques et son Feuilleté Asperges

Dessert: Bûche Chocolat et poire allégée en sucres

Comment adapter son traitement pendant les fêtes selon l’AJD (Association des jeunes diabétiques)?

Lorsque les repas s’éternisent, que les horaires de ces derniers sont décalés, que les excès alimentaires se répètent, cela peut perturber le diabète et provoquer un risque d’hypoglycémie.

Voici quelques règles simples à suivre :
– Avoir toujours avec soi le matériel complet pour effectuer plus de contrôles et adapter si nécessaire.
– Evaluez la composition du repas et adaptez les injections.
– Si vous pouvez calculez les glucides pour ajuster votre dose d’insuline.

Pour le traitement par insuline, effectuez l’injection d’insuline rapide au moment de l’arrivée du plat et non l’avance, le bolus inclura alors la quantité de glucides consommés à l’apéritif. Vérifiez régulièrement votre glycémie pour adapter en cas de besoin si les temps d’attente sont longs entre les plats.

Pour le traitement par antidiabétiques oraux, vous pouvez prendre votre médicament au moment du repas (attention tout de même aux glinides ou sulfamides qui peuvent provoquer des hypoglycémies).

Après les fêtes ?

Reprenez une alimentation équilibrée et diversifiée, riche en fibres, en fruits et légumes. Limitez les graisses cuites et privilégiez des petites salades fraicheur avec un filet d’huile. Privilégiez les viandes et poissons blancs accompagnés de légumineuses et céréales complètes.
Surtout, évitez les régimes drastiques qui pourraient déséquilibrer davantage votre diabète !
Boire beaucoup d’eau sous forme également de bouillons de légumes et de tisanes pour drainer. Et reprendre une activité physique régulière !

Conclusion :
Quelle que soit votre situation, demandez conseil à votre médecin traitant ou votre diabétologue pour vous aider à adapter au mieux votre traitement.

Joyeuses fêtes de fin d’année !!

Alexandra RETION, Diététicienne-Nutritionniste,  propose des consultations à partir de prescriptions médicales ou à la demande d’un particulier.
Elle accompagne régulièrement des patients diabétiques pour les aider à équilibrer leur diabète.
Alexandra propose des programmes personnalisés pour équilibrer son alimentation tout en continuant à avoir du plaisir à manger.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur son site: www.diet-paris.fr

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RECETTES DIABÈTE ET BIEN ÊTRE
Abonnement Gratuit
Des Recettes pour manger équilibré
et des actualités  pour Diabétiques

Entrez votre Email:

Essayez, vous pourrez vous désinscrire à tout moment
close-link

Vous aimez ?

Partagez avec vos amis !

Nouveau: L'assiette anti-diabète
Des conseils et des idées pour retrouver le plaisir de manger sans frustration.

assiette-anti-diabeteAcheter en ligne: 19€95

close-link