Stop aux métiers interdits aux diabétiques !

Par  | 

 Je fais un voeu ! qu’il n’y ait plus de métiers interdits à ma fille diabétique de type 1.
métiers interdits

De nombreux métiers sont fermés ou limités pour les diabétiques pour des raisons qui n’ont plus lieu d’être
Si vous aussi croyez que cette discrimination est injuste, signez la pétition:

Aujourd’hui, si vous avez un diabète, vous ne pouvez pas être ingénieur des Mines, marin, policier, pilote, hôtesse de l’air, contrôleur de la SNCF ou de la sécurité sociale, pompier…
Ces règles du moyen âge n’ont jamais été remises en question malgré les progrès de la médecine, une meilleure prise en charge et une maîtrise de sa glycémie autonome.

L’association d’aide aux jeunes diabétiques et la fédération française des diabétiques ont mis en ligne une pétition pour inciter  nos futurs gouvernants à prendre en compte cette injustice et à intégrer dans leurs “promesses” électorales l’arrêt de cette discrimination.

je fais un voeu
>>>>  SIGNER LA PÉTITION SUR www.jefaisunvoeu.fr

Et partagez !

Par exemple, l’Ecole des Mines est interdite aux personnes diabétiques parce qu’autrefois ces ingénieurs descendaient dans les mines et devaient donc avoir une très bonne vision pour travailler dans un environnement aussi sombre.

Des métiers interdits , des diabétiques témoignent ( source: fédération française des diabétiques):

Djamel B (24 ans, diabète depuis l’âge de 4 ans)
Très sportif et actif, Djamel gère son diabète depuis 20 ans sans pour autant se « considérer comme malade ». Porteur d’une pompe à insuline, il a réussi les tests oraux, écrits et sportifs pour entrer dans la police, mais lors du test médical, il a été déclaré inapte au métier de policier à cause de son diabète. « J’ai reçu une grosse claque ». Depuis, il suit une formation d’informaticien car « je ne veux plus qu’on me reproche mon diabète ».

Pacôme (9 ans)

« Mon rêve est d’intégrer le raid, ce sont les plus forts ! Mais avec mon diabète, je ne peux pas. Il faut que cela bouge et que la loi soit changée ! ».

Mathilde G (21 ans, diabète depuis l’âge de 15 ans)
« Je ne me sentais pas à la hauteur ». Son rêve d’intégrer, comme son père, l’école Polytechnique s’effondre lorsque Mathilde est recalée « sans discussion à cause de mon diabète» à la visite médicale de l’Ecole polytechnique *, alors qu’elle y avait été admise après 2 ans de classe prépa. Elle intègre alors l’école Centrale de Paris pour devenir ingénieur aéronautique mais « ce n’était pas mon premier choix ».
* Suite à cette discrimination et à l’action de la Fédération Française des Diabétiques, une nouvelle réglementation a été mise en place. Depuis le 27 mai 2014, un nouvel arrêté modifiant celui du 18 mars 1999 relatif aux différentes filières du concours d’admission de l’Ecole polytechnique, précise que l’aptitude médicale du candidat répond aux stricts besoins de la scolarité. Dorénavant, l’admission n’est plus soumise à la référence du Sigycop.

Marlène C (31 ans – diabète depuis l’âge de 14 ans)
A 15 ans, elle rêve de s’engager dans l’armée « pour se sentir utile et servir son pays ». Elle participe à un forum des métiers et se rend sur le stand de l’armée. En évoquant son diabète, on lui oppose « un refus catégorique car elle peut représenter un risque majeur et mettre en danger ses collègues sur le terrain ». Dépitée et en colère, elle « change son fusil d’épaule ». Elle est actuellement commerciale dans les assurances, aime son métier mais « suit une formation pour devenir une patiente experte et s’investir dans le combat contre la maladie et ses préjugés »

 

>>>>  SIGNER LA PÉTITION SUR www.jefaisunvoeu.fr

2 Comments

  1. Imbert

    10 janvier 2017 at 9 h 12 min

    Je n’ai pas de commentaire, je veux juste signer la pétition.

  2. bitine

    10 janvier 2017 at 21 h 10 min

    bonsoir diabétique depuis 21 ans agée de 65 ans je n’admets pascette discrimination pourquoi sommes nous encore pénalisés n’y a t-il pas des gens plus dangereux qui exersentle métier de leur choix nous ne sommes pas dangerux bien au contraire nous sommes bien suivis par nos diabétologues et autres médecins et sans les critiquez ceux qui boivent et qui roulent tous les jours les drogués ne sont pas au top de leur capacité lorsqu’ils sont en manque leur interdit-on un métier ? c’est encore nous mettre en face de cette maladie que nous n’avons pas choisie et auquelle nous devons faire face tous les jours avec médicaments piqures et autre alors arrétez de nous prendre pour des incapables et laissez aux jeunes leur avenir qu’ils choississent le métier pour lequel ils sont faits et qu’ils sépanouissent là ou ils ont envie , arretez de prendre des décisions pour lesquelles vous n’y connaissait rien cela me révolte laissez mes amis diabétiques vivre leur passion ils sont mieux soigné que vous les décideurs

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RECETTES DIABÈTE ET BIEN ÊTRE
Abonnement Gratuit
Des Recettes pour manger équilibré
et des actualités  pour Diabétiques

Entrez votre Email:

Essayez, vous pourrez vous désinscrire à tout moment

Vous aimez ?

Partagez avec vos amis !

Nouveau: L'assiette anti-diabète
Des conseils et des idées pour retrouver le plaisir de manger sans frustration.

assiette-anti-diabeteAcheter en ligne: 19€95

close-link